Zoopsy comportementalistes
Accueil veterinaires comportementalistes Foire aux questions veterinaires comportementalistesLa Consultation comportementale

La Consultation comportementale

 

Troubles de la cohabitation
Troubles de la cohabitation

Chat peureux ou agressif
Chat peureux ou agressif

Chien agressif
Chien agressif

Dépression
Dépression

 

Les troubles du comportement du chien et du chat sont fréquents, largement sous-diagnostiqués, et souvent très mal perçus.

Face à un animal compliqué, la plupart des propriétaires s'entendent dire par leur entourage que leur animal est « mal éduqué », qu'il est « jeune, et que ça va passer », que c'est « parce qu'il a été battu », qu'il « se venge ».... Ce qui est pourtant très rarement vrai !

Beaucoup de propriétaires croient de plus être responsables du trouble de leur animal, à tort le plus souvent, mais en croyant être la cause du problème, les propriétaires n'osent pas demander conseil... Et c'est bien dommage, car la plupart des troubles peuvent disparaitre ou au moins être très largement améliorés par un suivi comportemental de quelques mois.

Dans tous les cas, plus l’animal est pris en charge précocement, meilleurs et plus rapides seront les résultats obtenus. Un animal n’est jamais trop vieux pour être traité. Certaines affections sont par ailleurs directement causées par le vieillissement et peuvent être traitées avec succès.

Le comportement : une discipline médicale

Une consultation comportementale est une consultation spécialisée vétérinaire, qui peut être demandée par exemple pour:

  • un chien qui aboie trop, est très agité, détruit, grogne, mord, ou en revanche est devenu complètement triste, a peur de tout, n’arrive pas à devenir propre ou ne réussit pas à progresser aux cours d’éducation...
  • un chat qui est malpropre, agressif, peureux, qui détruit, se lèche de façon compulsive, fait des griffades, est boulimique, ou complètement déprimé ...

La consultation comportementale dure environ une heure, parfois un peu plus.

Tous les membres de la famille qui vivent avec l'animal peuvent être présents, pour que chacun puisse apporter sa propre observation, exprimer ce qu'il a vu et perçu de son animal et participer à la thérapie.

La consultation se décompose en un examen médical de l'animal, puis un entretien avec les propriétaires.

L'examen médical est fondamental puisque des raisons médicales sont souvent à l'origine de troubles : chien qui devient aveugle et qui mord par surprise, chien qui a mal et qui s'isole ou ne mange plus, chat infesté de puces qui se lèche jusqu'à s'épiler le ventre ou le dos, chien âgé dont le cerveau vieillit ou le système hormonal se dérègle et qui devient dépressif ou anxieux...

Thérapie comportementale : principe et durée

La première consultation lors de trouble comportemental a pour but de :

  • Permettre aux propriétaires d’exposer leur problème et leur demande,
  • Poser un diagnostic de l'affection comportementale,
  • En expliquer la cause, ce qui est souvent possible,
  • Proposer une thérapie (médicament et/ou exercices et/ou changement d'habitudes...),
  • Donner un pronostic (quelles sont les chances d'améliorer l’animal)

Par la suite, il est généralement nécessaire de prévoir quelques consultations de suivi, espacées de quelques semaines à quelques mois chacune, ce rythme sera déterminé en fonction du trouble de l'animal. Les consultations de suivi permettent de surveiller l’évolution du trouble et d’ajuster le traitement. En effet, chaque animal est un cas unique, cela permet ainsi d’améliorer significativement les résultats obtenus et de diminuer de façon très importante les risques de récidive. Une thérapie comportementale dure au minimum 2 ou 3 mois, temps minimum nécessaire à ce que les changements soient durablement fixés.

Pour faciliter les modifications comportementales, le vétérinaire dispose de médicaments efficaces qui sont souvent utilisés car ils facilitent la thérapie et rendent l'amélioration plus importante et plus rapide. L'utilisation d'un médicament est discutée au cas par cas avec le propriétaire, mais il n'est jamais question d'endormir l'animal : le médicament permet par contre de le rendre plus réceptif au changement et diminue son mal-être, sa souffrance.

En plus du médicament, les prescriptions de thérapie proprement dites peuvent être :

  • Modification de certaines habitudes à la maison,
  • Travail sur la communication avec l’animal,
  • Organisation d’un nouvel espace pour l’animal (notamment chez les chats),
  • Exercice et jeux particuliers,
  • Mesures d’éducation...

Enfin, comme toute autre maladie, le traitement d’un trouble du comportement demande un minimum d’assiduité pendant quelques semaines : administration régulière des médicaments et respect des consignes prescrites. En récompense de quoi les résultats peuvent être très rapides, pour le bien de tous !

 

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire
qui saura vous aider ou vous orienter vers un vétérinaire titulaire du Diplôme Inter-Ecoles de Vétérinaire Comportementaliste ou du Diplôme d'Université de Psychiatrie Vétérinaire
,
pour une prise en charge globale et complète du trouble de votre animal
dans le respect de ses besoins !

 

 

 

 

 

 

Conception, mises à jour : Karine SANCHE (KDJ Webdesign)

Thèmes du site : agressivité chien - comportement du chat - cartes virtuelles animaux - comportementaliste vétérinaire - conférences comportement animal - congrès comportement animal - éthologie animaux - hiérarchie chien - hyperactivité chien - morsures chien - problème de comportement chien - propreté chien - soin animaux - thérapie comportementale animal - traitement comportement - vétérinaire comportement - conseils éducation - éducation chien - éducation chat - comportement chien -