Zoopsy comportementalistes
Accueil veterinaires comportementalistes Fiches conseils veterinaires comportementalistes Apprendre la propreté

Apprendre la propreté

Logo Zoopsy

Chiot laisse apprentissage propreté
 

 

La propreté innée d'un chien

Dès l'adoption, les chiots évitent de faire leurs besoins là où ils dorment et là où ils mangent. Faire ses besoins à l'extérieur est un apprentissage progressif pour le chiot.

Les bases de l'apprentissage

Dès l'adoption, sortez votre chiot très souvent pour lui donner l'occasion de faire à l'extérieur. Attendez patiemment qu'il élimine. Dès qu'il a fini, récompensez-le joyeusement (flatterie, caresses, jeu, friandises) pour lui montrer comme c'est extraordinaire ! C'est la répétition de cette séquence réussie qui crée la motivation du chien à sortir pour faire ses besoins, et à en prendre l'habitude.

Ce qu'il faudrait éviter

  • Utiliser un journal (commencez tout de suite à l'extérieur)
  • Le gronder, même sur le fait (il y a toujours des accidents, ils ne mettent pas en péril la propreté future)
  • Lui mettre le nez dedans, le corriger, le prendre par la peau du cou (les méthodes punitives n'ont aucune place ici !)

Ce qu'il faudrait faire

  • Sortez le chiot vraiment très souvent au départ, et surtout après avoir dormi, joué, ou mangé
  • Attendez patiemment avec lui, sans le déconcentrer
  • Récompensez-le dès qu'il se relève
  • Et recommencez la fois suivante !

Quels repères ?

  • A 2 mois, peu de chiots peuvent se retenir plus de 2 ou 3h
  • Entre 3 et 4 mois, les accidents deviennent rares
  • Vers 5 à 6 mois, la propreté est acquise, jour et nuit

En cas de difficultés

Parfois les chiots n'arrivent pas à progresser malgré une méthode appliquée : dans ce cas, pensez à consulter un vétérinaire !

Chiot apprentissage propreté Chiot apprentissage propreté Chiot apprentissage propreté

Questions fréquentes

Comment le récompenser ?

Chaque chiot possède ses préférences. Certains chiens sont très sensibles à la flatterie et nous regardent joyeusement quand nous les félicitons. D'autres préfèrent les friandises ou les caresses.
Observez votre chiot et voyez ce qu'il en dit ! L'important, c'est que la récompense arrive quand le chiot vient juste de finir : pas trop tôt pour ne pas l'interrompre, pas trop tard sinon il a commencé un nouveau jeu et ne saura plus pourquoi vous êtes si content !

Mon chiot peut-il sortir s'il n'a pas eu tous ses vaccins ?

Oui, et c'est même très important pour lui !

  • Dès son premier vaccin, il possède une protection
  • Il a besoin de découvrir le monde extérieur dès son plus jeune âge
  • C'est beaucoup plus facile d'apprendre à faire dehors directement (et pas sur un journal ou un tapis de propreté)

Mon chiot se cache pour faire pipi

Certains chiots perçoivent notre agacement quand nous trouvons un pipi. Votre chiot a peut-être appris que faire ses besoins devant vous est synonyme de mécontentement. Dans ce cas, il faudra reprendre comme au début, sortir plus souvent pour favoriser les réussites, et vérifier que votre façon de récompenser fait vraiment plaisir à votre chiot.

Quel est l'impact des punitions ?

Les chiots ne font jamais exprès de ne pas comprendre. Gronder ou secouer son chiot n'est jamais propice aux apprentissages. Par ailleurs vous risquez d'initier de la peur ou une perte de confiance : à éviter pour démarrer une belle vie à deux !
Soyez patient et serein : en lui montrant de nombreuses fois comme vous êtes fier de lui quand il se soulage à l'extérieur, il comprendra que c'est la solution idéale pour vous enthousiasmer et créera progressivement une habitude stable.

Comment abandonner le journal ou les tapis de propreté ?

Si vous avez commencé avec le journal, placez-le juste derrière la porte sous les yeux du chiot, puis fermez la porte. Avec un peu de chance le chiot va demander à y accéder et vous pourrez alors l'emmener dehors. L'autre solution est de supprimer le journal dès à présent et de reprendre l'éducation au départ en sortant le chiot toutes les heures.

Cage et kennels

Ils sont à utiliser avec précaution, et pas chez les très jeunes chiots : le temps d'isolement doit être limité pour que le chiot ne soit pas obligé d'y faire ses besoins parce qu'il ne peut plus se retenir.

Si ça ne marche pas...

Certains troubles du développement gênent l'apprentissage de la propreté, par exemple le syndrome hypersensibilité-hyperactivité (le chiot est si excité et distrait qu'il « oublie » de faire ses besoins quand il est dehors) ou le syndrome de privation (le chiot a trop peur à l'extérieur pour s'abandonner à faire ses besoins).
Si vous sentez que votre chiot ne progresse pas, faites-vous aider par votre vétérinaire.

 

 

 

A lire aussi

Apprendre à son chien à porter une muselière

Une technique, progressive et non violente, pour habituer votre chien à porter une muselière

L’arrivée du chiot

Conseils pour une adoption en douceur et avec méthode

Les mordillements du chiot

Aider le chiot à faire diminuer ce comportement

Sortir son chiot dès l’adoption

Sortir son chiot dès son plus jeune âge
 

Conception, mises à jour : Karine SANCHE (KDJ Webdesign)

Thèmes du site : agressivité chien - comportement du chat - comportementaliste vétérinaire - conférences comportement animal - congrès comportement animal - éthologie animaux - hiérarchie chien - hyperactivité chien - morsures chien - problème de comportement chien - propreté chien - soin animaux - thérapie comportementale animal - traitement comportement - vétérinaire comportement - conseils éducation - éducation chien - éducation chat - comportement chien -